09/03/2004

Une drôle d'impression...

Je ne sais pas si c'est la fatigue ou le temps qui n'est pas assez ensoleillé, ou encore le manque de chaleur, mais j'ai l'impression que quelque chose que je ne peux pas définir m'empêche de me sentir vraiment bien...
 
Il faut dire qu'en ce moment, les choses bougent :
-chez moi : on vend la maison et les petits ennuis à côté sont assez stressants. Même si on sait qu'on aura des acheteurs, on se demande quand, on se demande à quel prix, et on se demande aussi si notre notaire est compétent (en fait, je pense bien qu'on va virer parano ;-)
-au boulot : on a eu une réunion hier midi, avec toutes les personnes qui vont composer la future équipe locale, et ça m'a stressée... J'ai la désagréable impression de régresser par rapport à ce que m'avait confié mon ancien chef (il y a eu un échange entre les chefs de deux rédactions locales de la région récemment). Le problème, c'est que le groupe de presse qui nous reprend a vraiment peur des faux indépendants (qui ne bossent que pour un seul journal, ce qui est mon cas!). On ne peut théoriquement pas être considérés comme faisant partie intégrante du journal. Notre collaboration est censée être occasionnelle. En plus, comme on est que deux indépendants, on se sent un peu mis à l'écart, du moins pour le moment! Mais bon, il faudra voir dans l'organisation concrète comment ça se passe, là on n'en est qu'aux plannings théoriques, bien beaux et bien ordonnés! ;-)
-en moi : même si je vis une jolie petite histoire, j'ai l'impression de ne pas avancer, de ne pas évoluer! Je sais depuis le début ou presque que ce n'est pas l'homme de ma vie, et vice versa. Ca fait plus d'un an maintenant, et je commence tout doucement à avoir envie d'autre chose, à avoir envie d'évoluer, envie de faire des projets d'avenir avec quelqu'un! Et c'est là qu'intervient une seconde personne, un ancien grand amour qui m'a retrouvée un peu par hasard il y a peu. Il a lu un de mes articles alors qu'un journal traînait sur une table et m'a envoyé un sms pour me demander si c'était bien moi.. Mais je laisse les choses évoluer naturellement, c'est sans doute ce qui sera le plus révélateur!
 
Voilà, j'avais envie de me livrer un peu... C'est assez rare, mais je commence à bien connaître mon blog, ça devient plus facile pour les confidences ;-)

20:46 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Un petit conseil... Si je peux me permettre... Faits attention à ton copain...

Écrit par : J | 10/03/2004

:-( Pas gai de te voir comme ça.. je t'envoie plein de courage... bisous

Écrit par : Cha | 11/03/2004

Les commentaires sont fermés.